Le projet AMPELO

Le projet AMPELO souhaite développer le tourisme œnologique, secteur prometteur pour le développement de la région, de part et d’autre de la frontière. Le territoire couvert par AMPELO bénéficie en effet, d’un paysage travaillé par la culture viticole, mais également d’un riche patrimoine culinaire.



De ce fait, les partenaires du projet, à savoir l’office de tourisme Communautaire DLVA (Durance Lubéron Verdon Agglomération) ainsi que celle d’Alba Langhe Roero ; en coordination avec l’Université Européenne des Saveurs et des Senteurs, et l’Œnothèque régionale Piémontaise Cavour, souhaitent impulser une véritabledynamique transfrontalière afin de valoriser ce patrimoine paysager et culinaire.

Le projet vise notamment à capitaliser les savoirs entre les partenaires et soutenir le développement local de ce tourisme en pleine expansion. Le but est de créer un lien entre les différents acteurs pour créer des destinations de voyage liant tourisme culturelle et tourisme œnologique.


ACTIVITÉS, IMPACTS ET RÉSULTATS : 


AMPELO souhaite améliorer la collaboration publique-privée afin de développer l’œnotourisme grâce à la mise en œuvre de nouvelles stratégies participatives, notamment sur les marchés internationaux, mais également via une consolidation de l’industrie touristique très prometteuse.


AMPELO contribue à l’accroissement des à la création d’outils de développement de l’œnotourisme et au renforcement des synergies entre les opérateurs actifs de cette filière.


Les principaux objectifs sont :

- Augmenter les compétences des acteurs concernés

- Expérimenter de nouvelles modalités d’organisation touristique

- Promouvoir les appellations et leurs terroirs de production dans une démarche oenotouristique

- Organiser des séminaires : 2 Séminaires généralistes (lancement et clôture) et 5 Séminaires de formation destinés aux acteurs directs et indirects afin de leur permettre d’adapter leurs offres à une clientèle étrangère (commercialisation internationale, développement durable, e-tourisme, qualité d’accueil, labels, …)


A travers :

- Un Benchmark des bonnes pratiques oenotouristiques (activités, présence on-line, positionnement) et des visites d’étude des destinations oenotouristiques concurrentes (Alsace, Bourgogne, Champagne, …)

- Création d’une « boite à outils » collective composée d’outils de travail collaboratifs : banque de données photos et vidéos en haute définition,chartes graphiques et dossier de presse des appellations, brochures, cartes oenotouristiques, sites internet, stand collectif de promotion oenotouristique.

- Création de deux parcours oenotouristiques expérimentaux (un en France, un en Italie) utiles à la lecture de territoire et à la culture viti-vinicole (visites des caves, rencontre d’un terroir, découverte des musées, des villages, …).Le financement d’une étude d’opportunité sur la création d’un centre d’interprétation et de valorisation de l’appellation à Pierrevert.